Projet Sol

From Wikipreneurship
Jump to: navigation, search

Le projet Sol

See also: Sol France

Un interview de:
Jean Philippe Poulnot
Responsable de projet R&D
Groupe Chèque Déjeuner

Le projet Sol est un projet de création d’une monnaie sociale et solidaire. En gros, Il y a 3 volets sur ce projet ; il met en œuvre des technologies modernes comme la carte à puce et Internet, et il s’appuie sur des théories économiques, on va dire alternatives, et en particulier sur des théories de monnaie fondante, et également sur des théories de valorisation du temps.

Puisqu’aujourd’hui, on a tendance à dire que la richesse ne se compte qu’en monnaie officielle. En réalité la richesse, c’est à la fois les flux et les transferts de monnaie officielle, mais c’est également tout ce qui n’est pas comptabilisé et qui représente quand même la vitalité d’un pays. Effectivement, c’est le travail bénévole, c’est l’entraide, c’est la solidarité, c’est le militantisme qui contribue très largement à la richesse d’un pays.

Pour avoir un exemple très clair, on voit bien, par exemple, que dans les banlieues, lorsqu’il n’y a plus d’argent, il y a des problèmes et lorsqu’il n’y a plus de réseaux associatifs, il y a des problèmes également. Alors, peut-être pour rentrer plus dans le détail du projet Sol, il faut savoir que c’est un projet que nous avons co-construit avec d’autres acteurs de l’économie sociale, et pas des moindres, puisque c’est un projet qui s’est articulé avec un partenariat avec la Macif qui est le premier assureur de voitures en France, la Maif, le Crédit coopératif qui est une banque coopérative, des conseils régionaux, des conseils généraux et des villes ainsi qu’une forte participation de l’Union Européenne (NDLR : à travers l'initiative EQUAL).

Trois volets

Pour l’illustrer simplement, le premier volet du projet Sol ressemble à un système de fidélité ; en gros, lorsque je vais acheter des biens et services auprès d’artisans du Mans, je reçois des Sols, et avec ces sols effectivement, plusieurs utilisations me sont laissées ; la première, c’est de repayer des achats de biens et services, dans le réseau de l’économie sociale, la deuxième, c’est de les donner à qui bon me semble, la troisième, c’est de les affecter à un projet volontairement, et puis la quatrième solution, c’est de ne rien faire du tout ; et dans ce cas, le Sol est fondant, c’est-à-dire qu’il va disparaître de mon compte pour alimenter un fond mutuel, qui lui sera réservé au soutien, à des projets plus importants. Ca, c’est donc le premier volet du projet Sol.

Le deuxième volet du projet Sol, c’est effectivement la mesure du temps bénévole, qui est effectué par chacun et qui peut se concrétiser par une sorte, une certaine forme de reconnaissance. Alors, je vais prendre un exemple très précis ; un jeune étudiant qui irait, par exemple, donner du soutien scolaire dans les quartiers difficiles, pourrait très bien recevoir des sols de la part de la ville, ces sols lui donnant droit à un accès à prix réduit à la piscine ou au théâtre ou à l’inscription à un club sportif. Et, c’est une façon de démontrer qu’on peut créer de la richesse, sans forcément en avoir les moyens, mais tout en s’appuyant sur des logiques de coûts marginaux, parce qu’effectivement, qu’il y ait 100 personnes dans une piscine ou 101, ce sont les mêmes coûts de structure.

Le troisième volet du projet Sol est un volet que nous avons dédié aux collectivités locales, puisqu’il permet effectivement à une collectivité d’affecter cette monnaie pour un usage bien spécifique. Pour prendre un exemple, la mairie du troisième arrondissement imagine d’aider des foyers monoparentaux qui malheureusement ont de faibles revenus sous forme de sols, pour leur permettre d’acheter des paniers de légumes bio ; c’est une application parmi des centaines ; et ce que je peux vous dire, c’est qu’à l’heure actuelle, énormément de collectivités sont en train de réfléchir à des pistes d’application, qui sont tout à fait efficaces. Voilà ce qu’il en est du projet Sol.

Source: Transcription de l’interview vidéo : http://www.groupe-cheque-dejeuner.com/groupe-cooperatif/transcription-jean-philippe-poulnot.jsp